•  

Buts et activités

 

AIPS-logo

Le but de l'Académie Internationale de Philosophie des Sciences est de tenter de faire synthèse sur des questions essentielles de philosophie des sciences, en interdisciplinarité, au-delà de tous les clivages (nationaux, linguistiques, institutionnels, d'options philosophiques), dans un esprit de recherche libre et exigeante, dont on partage les résultats en vue d'un débat critique et intellectuellement fructueux, dans un cadre favorisant le contact personnel et cordial entre chercheurs. L'organisation de colloques réguliers (annuels jusqu'à présent) est le moyen privilégié d'offrir ce cadre. Ce site web voudrait en être le prolongement mais aussi une manière de partager plus largement les idées suscitées par ces débats.

    L'AIPS a été créée en 1947 par un religieux dominicain belge, le Père Stanislas Dockx, philosophe et théologien mais aussi physicien et mathématicien, soucieux de synthèse et de critique épistémologique. Dès 1945, il fut en contact personnel avec les plus grands noms de l'époque (Bernays, Beth, Born, Bridgman, Brouwer, Carnap, Church, Curry, de Broglie, Destouches, Einstein, Frank, Frechet, Gonseth, Heisenberg, Kleene, Kotarbinski, Pauli, Piaget, Polya, Popper, Sierpinski, Schrödinger, Whittaker, Wiener, Yukawa, ...) qui l'encouragèrent dans son projet de créer un Institut International des Sciences Théoriques (dont l'AIPS devint une des deux branches) et dont plusieurs acceptèrent d'en être les membres fondateurs. En 1949 eut lieu un premier colloque, fondateur, au Palais des Académies à Bruxelles. Depuis lors, ce sont une soixantaine de colloques qui furent organisés (annuellement depuis 1961) dans différents centres universitaires de par le monde, donnant chaque fois lieu à une publication.

    L'Académie Internationale de Philosophie des Sciences est une des deux branches, avec l'Académie Internationale des Sciences religieuses, de l'Institut International des Sciences Théoriques que le Père Dockx, également théologien et oecuméniste, avait fondé dès 1944. Là aussi, il cherchait à réunir, sur des problèmes essentiels de théologie, les meilleurs experts au-delà de tous les clivages confessionnels, nationaux, linguistiques et académiques, dans un esprit de recherche libre. Des colloques communs sont occasionnellement organisés.

    L'Académie est totalement indépendante de toute obédience. Le financement a été assuré, au départ, par un legs important de la famille Dockx. L'association ne reçoit aucun subside public ni institutionnel. C'est le patrimoine de l'Institut International des Sciences Théoriques (PIIST) qui dote, annuellement, chacune des deux Académies d'un subside pour organiser les activités prévues. Celles-ci sont décidées, en toute autonomie du point de vue du contenu, par l'assemblée générale des membres titulaires qui se réunit au cours du colloque annuel. Les membres (candidats spontanés ou présentés par d'autres membres auprès du Conseil académique) sont élus (à vie) par ces mêmes assemblées générales, sur présentation du Conseil académique. Celui-ci se porte garant, dans l'esprit de l'Académie, des candidats qu'il accepte de présenter aux Assemblées générales. Il n'est pas demandé de cotisation aux membres. Il n'y a pas de frais de participation ni de séjour pour les colloques (les membres ne paient que leurs frais de trajet). Les aspects administratifs sont pris en charge par un secrétariat commun aux deux Académies.

Imprimer E-mail

                                                         Copyright © 2017  AIPS / AISR / PIIST -  Plan du Site          
                                                         Powered by Xmap