•  

In Memoriam

PLATTI, Emilio

Il naquit le 2 janvier 1943 à Renaix / Ronse (Belgique), de père italien et de mère flamande. Il entra chez les Dominicains en 1961, fit profession simple en 1962, solennelle en 1967 et fut ordonné prêtre en 1969. Après ses études de philosophie au Studium dominicain de Louvain et celles de théologie au même studium (ouvert aux membres des autres Ordres religieux en Flandre à partir de 1967, sous le nom de Centrum voor Kerkelijk Studies), il continua des études de théologie à l'Université et y obtint le grade de licencié en 1971. Son mémoire portait sur la notion de Sacré dans la phénoménologie religieuse et dans la philosophie existentielle (sous la direction d'Antoine Vergote). C'est dans ces dispositions d'esprit qu'il se rendit, dès 1972, au Caire, à l'Institut Dominicain d'Etudes Orientales (IDEO). Le contact avec le Père Anawati le convainquit de s'intéresser au dialogue islamo-chrétien et à l'islam pour lui-même dans une perspective historique et théologique. Le Père Anawati l'orienta d'abord vers l'étude des manuscrits d'un penseur arabo-chrétien (en fait, un syriaque d'expression arabe) de l'Ecole (aristotélicienne) de Bagdad du 10°s., Yahyâ ibn 'Adî. C'est ainsi qu'il prépara un doctorat en théologie à Louvain (sous la direction du prof. Albert Van Roey et en contact avec le Père Anawati) sur le thème de la théologie de l'Incarnation de ce penseur, lui-même en dialogue avec des docteurs musulmans. Ceci supposait une très grande maîtrise de l'édition de manuscrits anciens et une très bonne connaissance de l'arabe. Il obtint le grade de docteur en 1980. Il perfectionna encore sa connaissance de l'arabe moderne (qu'il parlait couramment et qu'il enseigna d'ailleurs à Louvain, en marge des cours universitaires). Il se rendait désormais chaque année à l'IDEO pour des séjours d'étude prolongés. Il s'investit également dans l'étude de penseurs musulmans modernes (dont Mawdoudi, ce prédicateur pakistanais du début du 20°s, qui a inspiré tout le mouvement de l'islam radical actuel). A partir de 1990, il eut l'occasion de donner cours sur ces sujets à l'Université catholique de Louvain (entité flamande et entité francophone), ainsi qu'à l'Institut catholique de Paris. Après son éméritat en 2008, il fut encore invité à l'Université St Thomas aux Philippines. Tout au long de sa carrière, il écrivit de très nombreux articles  sur ces sujets dans diverses revues et volumes collectifs (non moins de 138 titres dont 7 livres et 131 articles; parmi lesquels 40 d'érudition et 98 de vulgarisation).

            Il était membre de l'Académie des Sciences religieuses. Il donna une conférence lors du colloque de 1999 sur les monothéismes.

            Etant donné l'actualité politique internationale autour du radicalisme islamique dans les années 2000, ses éclairages et son avis expert fut très sollicité. Il donna de très nombreuses conférences et publia plusieurs livres pour le grand public sur le sujet. De toute façon, il ne manquait pas d'être communicatif.

 

            Encore élu prieur de son couvent de Louvain en 2020, il y décéda inopinément dans la nuit du 24 au 25 octobre 2021, âgé de 78 ans.

Imprimer

                                                         Copyright © 2017  AIPS / AISR / PIIST -  Plan du Site